Jusque-là, j'avais résisté aux fournitures venant d'un certain lieu de perdition pour blogueuses (et autres bricoleuses), en même temps, en habitant loin du lieu de perdition, c'est tout de suite plus facile de le snober ...

Mais c'était sans compter sur ma gentille belle-soeur (plus connue ici sous le nom de Talolo ;-)), avec qui nous avions parlé de La D... .

Récemment, elle y est allée et m'a gâtée... Des petites choses, me direz-vous, mais comment ne pas succomber devant ces biais en liberty et ces jolis rubans???

Une visite à 2 est prévue très prochainement du côté de La Droguerie de Nantes et croyez-moi, Talolo est tout sauf un agent modérateur :-D! Gageons que mon porte-monnaie n'en sortira pas indemne...

Et vous, vous craquez aussi devant ça?

DSC09318