Elle revient de loin, Lizzy...

Quand Virginie nous a lancé le défi, j'ai de suite répondu présente. Quand il s'est agi de coudre, j'ai voulu faire ma maligne en choisissant un tissu kitsch à souhait, avec la volonté de les rocker lui et le patron.

Parce qu'il faut bien l'avouer, à la base, Lizzy est relativement classique...

Oui, eh bien j'ai vite déchanté: au fur et à mesure du montage, la robe kitsch je l'avais bien, mais doublée d'un côté ringard que je n'avais pas envisagé au départ.

Sophie peut témoigner de mon désespoir sur le coup... Mais hé hé, je ne m'avoue pas vaincue aussi facilement. J'ai pioché dans mon stock et ai sorti un coupon assorti à celui que j'avais utilisé pour les pattes et la doublure, mais dans les tons inversés et j'ai décidé d'ajouter un bas (bloomer long en taille 120 issu d'un livre japonais) à Lizzy et puis tant qu'à faire, de transformer la robette en tunique...

lizzy3

lizzy

lizzy2

 Et là, j'avoue, dans un manque absolu d'objectivité, je trouve Mizzy ;-) craquante dans sa tenue, juste espiègle comme il faut!!!

Mizzy 1

Mizzy2

Mizzy3

Mizzy4

 Bon, maintenant, vous me suivez? On va voir la mosaïque que Virginie a dû préparer avec les diverses réas concoctées!!!

NB: message programmé - je suis allée chercher le soleil (enfin, j'espère!!!) dans le sud pendant une semaine...