Eh oui, cette jupe a beau s'appeler "la jupe des jours sans courage" (patron, je le rappelle), ça n'a pas vraiment été le cas pour moi, puisque: 1. j'ai décidé de la faire pour chacune des filles (cf. le post précédent pour voir la version faite pour Léonie), 2. j'y ai ajouté un haut à chaque fois... Bref, je n'ai pas été si paresseuse, si?!

Cela dit, on peut à peine plus simple en matière de patron: un laize entier de tissu sur une hauteur appropriée aux jambes des louloutes et hop le tour est presque joué, juste un petit galon à ajouter en bas (qui permet de faire l'ourlet en même temps) pour les finitions...

Mes choix de tissus cette fois: du Batik que j'ai mélangé à du vichy on ne peut plus classique pour brouiller les pistes. NB: top à bretelles, patron japonais (livre 57, modèle D).

Juste après avoir fini l'ensemble, j'ai eu des doutes: le galon blanc cassé de la jupe ne s'accordait pas au blanc immaculé du vichy, j'ai donc fait 2-3 ajustements, mais je n'étais guère plus satisfaite...

Et finalement, c'est Mila qui m'a convaincue à l'essayage! Bon, les photos sont limite surexposées, mais que voulez-vous, j'habite une région où on a du soleil à revendre (quoi c'est le cas de toute la France en ce moment?!).

DSC02429_

DSC02415_____

DSC02422_

DSC02421_ DSC02419_

Et parce que je n'arrive pas à ne pas les mettre ;-), mes petites vignettes:

DSC02427 DSC02426 DSC02435 DSC02431 DSC02428