Vous vous souvenez de mes foulards de cow-boy ou de bandit (sinon, je vous invite à remonter le blog pour les découvrir ;-)!)

Eh bien, en ce moment, les loulous et moi les trouvons bien utiles lorsque nous sortons le matin pour aller à l'école, ils remplacent avantageusement les écharpes qui sont encore un peu superflues (quoique, ces jours...)

Bref, j'en ai fait une fournée que nous assortissons à nos tenues du jour (grand luxe) et comme mon p'tit gars voue une admiration au liberty Chilterns (oui, je sais, il n'a toujours pas sa tunique, le pauvre), il en a un dans ce tissu.

Hier soir, il rentre de l'école sans son foulard et quand je lui demande où il est, la réponse est peu précise. Ce matin, il part donc à l'école avec le foulard noir à pois blancs et a pour mission de retrouver l'autre... Quand je vais le chercher ce midi, j'en parle à la maîtresse qui me dit qu'elle l'a vu mais est incapable de le retrouver sur le coup.

Ce soir, Alléluia (enfin, il faut le dire vite... attendez la suite...), le cow-boy rentre avec ses 2 foulards MAIS m'annonce un peu penaud: "Ces imbéciles (= les moyens de sa classe - lui est un grand) ont pris mon foulard pour un torchon à colle!"

Regardez-moi le travail:

DSC00035

Du liberty, quand même... Ils ressemblent à des torchons, mes foulards? J'vous jure!