Il est des mères qui mettent au monde de pauvres petites choses fragiles, dont les pleurs font penser aux miaulements de chatons craintifs.

Ici, dès la maternité, il en a été autrement: les naissances se sont faites en force pour les 2 premiers (RAS pour la dernière, ouf) et nous sommes directement passés à la phase hurlements en zappant les vagissements plaintifs... Aurais-je dû interpréter cela comme un signe déjà?

C'est de Léonie que je vais vous parler aujourd'hui. Dans la catégorie "princesses", ma louloute se place résolument dans la catégorie Fiona (i.e: l'amoureuse de Shrek pour ceux qui ne connaissent pas!). Pour résumer: point de préciosité ou de douceur excessive, toujours dans l'action (mais on n'en reste pas moins princesse pour autant: on aime les bijoux même si on les perd, on aime les beaux apprêts même si on les déchire !).

Et c'est là que le bât blesse!!!!!!

Mise en situation, scène de la vie quasi courante:

Miss L: Maman, je crois que tu vas être en colère, mais j'ai eu un problème!

Maman R: Quoi encore?!!!!

Miss L: Ben, j'ai déchiré ma nouvelle robe (NDLR:en montrant ladite robe, portée pour la première fois le jour même!)

Maman R: :-O!!!!!!!!!!!!!!!

Papa R (témoin de la scène): :-DDDDDDD!!!!!!!!

Miss L: En fait, j'ai voulu sauter sur votre lit et quand j'ai entendu crac, je me suis dit qu'il fallait que j'arrête...

Maman R: Effectivement...

Finalement, elle ne l'aimait peut-être pas autant que je le croyais, cette robe ... Vous voulez voir le résultat?

DSC09628

Ouf, ce n'est pas déchiré, c'est JUSTE décousu sur une quinzaine de centimètres! Quel soulagement, mouarf mouarf, mouarf!!!

Je devrais peut-être passer aux doubles coutures pour elle, non?!?

M'enfin, ce qui tend à me consoler, c'est que les vêtements du commerce connaissent le même sort!

Dites, rassurez-moi, c'est pareil chez vous, vous avez aussi des Fiona, hein?!!!!!!